Baptême

Objectif général

Jean-Marc Robillard

Mme Marie-Myssole Nelson

En fait le premier objectif de la pastorale du baptême des tout-petits est d’ouvrir aux petits enfants et leurs parents, un chemin de foi.
Ce chemin permet d’entrer dans le mystère pascal du Christ, qui est à découvrir selon l’expérience de foi de chacun sous la mouvance de l’Esprit Saint.
C’est une pastorale de rencontre, d’accompagnement et de cheminement personnalisés.

Un Sacrement

Qu’est-ce qu’un sacrement?

Un sacrement est un signe visible par lequel on reçoit une grâce de Dieu. Dans le sacrement, c’est Dieu qui agit, s’engage et se donne dans sa plénitude.
Institués par le Christ et confiés à l’Église, les sacrements rythment régulièrement toutes les étapes et tous les moments importants de la vie du chrétien. Ils sont constitués de gestes et de paroles. En fait, pour la célébration des sacrements, l’Église utilise des éléments symboliques qui sont des éléments ordinaires faisant partie de notre quotidien, tels : l’eau, le pain, le vin, l’huile, la lumière.

Les sacrements sont au nombre de sept :

  • Le baptême
  • La confirmation
  • L’Eucharistie
  • La réconciliation
  • L’onction des malades
  • Le mariage
  • L’ordination

Les sacrements chrétiens ne sont évidemment pas des rites magiques utilisés pour s’assurer une quelconque protection. C’est une manière que Dieu utilise pour nous parler, nous rejoindre dans notre vie, et signifier de manière concrète son amour, son alliance avec nous. Par conséquent, en célébrant ces sacrements, nous donnons notre oui à Dieu qui nous appelle, nous accueillons favorablement son amour tout en nous engageant à faire fructifier ce don, cette grâce qu’Il a déposé dans nos cœurs.

Le sacrement du baptême

Le baptême est le premier des sept sacrements célébrés par l’Église catholique. C’est le premier acte sacré pour devenir chrétien. Par la célébration du baptême, on rentre dans la grande famille des chrétiens avec qui on forme ensemble la communauté des baptisés partageant la même foi en Dieu qui est Père, Fils et Esprit-Saint, qui nous a donné Jésus, le Christ, notre Sauveur.

Le baptême est un acte de foi en Jésus-Christ. Une foi si petite, si faible soit-elle, mais appelée à grandir, à mûrir. Cet acte de foi, dans le cas du baptême d’un petit enfant, est exprimé par les parents.

Le rituel et les symboles du baptême ne constituent pas un rite magique, mais concrétisent ce sacrement.

Le baptême est le sacrement fondamental qu’une personne reçoit à l’aube de sa vie chrétienne. Celui qui est vient d’être baptême, vient d’être consacré à Dieu.
Ce sacrement « configure » le baptisé au Christ. Ce qui fait de lui (le baptisé) une nouvelle créature. Puisqu’il lui fait participer au mystère de sa mort et de sa résurrection :
« Par ce Baptême dans sa mort, nous avons donc été ensevelis avec lui, afin que, comme Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, nous menions nous aussi une vie nouvelle.
Car, si nous nous avons été totalement unis, assimilés à sa mort, nous le serons aussi à sa Résurrection aussi . (Romains 6,4-5 )
C’est un sacrement qui nous reconfigure au Christ, puisqu’il nous fait plonger dans sa mort et sa résurrection: « Vous tous qui avez été baptisés dans le Christ,
proclame l’apôtre Paul, vous vous êtes revêtus du Christ » (Ga 3, 27; cf. Ep 4, 22-24; Col 3, 9-10).
Bref, nous pouvons dire que le sacrement du baptême nous unis au Christ et devient don de Dieu pour les hommes, signe de son immense amour.

La grâce du baptême

Le baptême nous reconfigure au Christ. « Il nous fait naître à la vie d’enfants de Dieu; il nous unit à Jésus-Christ et à son Corps qui est l’Eglise; il nous confère l’onction dans l’Esprit Saint en faisant de nous des temples spirituels ». (CHRISTIFIDELES LAICI DE SA SAINTETE LE PAPE JEAN-PAUL II SUR LA VOCATION ET LA MISSION DES LAÏCS DANS L’EGLISE ET DANS LE MONDE)

Communauté des baptisés

Le baptême ne peut être un acte exclusivement personnel, un acte privé. Puisqu’on ne peut vivre isolément en chrétien. Et sur la terre, ce corps c’est l’Église formée de tous les baptisés. Ainsi, par ce sacrement, tout nouveau baptisé devient membre de la communauté chrétienne dont le Christ est la tête.

Puisque comme baptisés nous formons le corps du Christ, Lui qui est oint, par l’onction reçue à notre baptême nous participons activement à sa dignité de prêtre, de prophète et de roi étant les trois éléments qui constituent ensemble la mission même de l’Église et donc, celle de chaque baptisé.

L’engagement de baptisé

D’abord, il faut dire que le baptême doit être une décision prise au sérieux. C’est important de bien discerner son désir de se faire baptiser soi-même ou son enfant. L’Église prend très au sérieux les demandes de baptême. C’est pourquoi, elle offre aux demandeurs de baptême de les accompagner dans cette démarche afin de mieux comprendre le sens d’un tel sacrement et tout ce que cela implique.

Dans le cas des petits enfants, le parent s’engage, avec l’appui du parrain et de la marraine, à favoriser l’éveil de la grâce du baptême de son enfant en le conduisant sur le chemin de l’éveil à la foi tout en l’initiant à la vie chrétienne afin qu’en grandissant il découvre l’amour de Jésus Christ et que tout au long de sa vie chrétienne, il s’efforce de vivre comme le Christ, d’être son disciple et d’aimer comme lui dans la vie de chaque jour avec ceux et celles qui l’entourent.

Pourquoi baptiser des enfants?

Jésus dit : « Laissez les enfants venir à moi. Ne les empêchez pas, dit Jésus, car le royaume de Dieu est à ceux qui leur ressemblent.» (Marc 10, 14)

Ainsi répond Jésus à ses disciples qui tentaient de d’empêcher à des enfants de s’approcher de Lui. On peut dire que c’est une façon pour Jésus dire qu’il n’y a pas d’âge minimum ou maximum requis pour recevoir la grâce de Dieu. Depuis longtemps l’Église pratique le baptême des petits enfants. Elle comprend qu’en faisant baptiser leur enfant, les parents expriment en même temps leur désir de l’aider à grandir dans la foi au Christ Jésus. Par conséquent, en baptisant les petits enfants l’Église fait confiance aux parents, aux parrains et marraines qui s’engagent à accompagner les petits baptisés sur le chemin de la chrétienté, chemin de l’amour du Christ.

Pour les parents, le baptême représente le moment idéal pour présenter leur petit bébé à leurs proches. C’est un grand moment de fête qui réunit les parents et amis. Mais spécialement c’est un moments très important du point de chrétien puisque le baptême marque l’inauguration d’une vie à la suite de Jésus Christ.

Qui peut être baptisé?

Tout le monde est appelé au baptême. Dieu ne fait pas de distinction dans sa grâce. Il nous à tous son amour. Son est amour inconditionnel en incommensurable.

À quel âge, puis-je faire baptiser mon enfant?

Il n’y a pas d’âge précis pour faire baptiser son enfant.

Le rôle du parrain et de la marraine

Le choix des parrains et marraines ne doit pas être pris à la légère. Car, leur rôle est beaucoup plus important que ce que l’on croirait. Aux yeux de l’Église, ils ont une noble mission. D’abord, ils symbolisent la communauté des croyants qui accueille le nouveau baptisé et lui apporte son soutient. Mais aussi, comme parrain et marraine, on accepte la mission de vivre une relation spirituelle protégée avec son filleul, tout en l’aidant à grandir dans la foi. Mais aussi, on peut soutenir les parents de son filleul notamment, dans l’éducation chrétienne de l’enfant. Et ce avec beaucoup de respect et de sagesse. Finalement, spirituellement, la famille du baptisé s’agrandit avec la présence des parrain et marraines.

Qui peut être parrain?

Tout catholique âgé d’au moins 16 ans, confirmé, puisque « le respect le plus élémentaire de la foi des autres exige qu’on ne leur demande – ni n’accepte –
qu’ils répondent d’une foi qu’ils ne partagent pas ». Cette personne doit aussi être capable de vivre de manière cohérente avec sa foi chrétienne et assumer sa responsabilité de parrain.

Qui peut être marraine?

Toute catholique âgée d’au moins 16 ans, confirmée, puisque « le respect le plus élémentaire de la foi des autres exige qu’on ne leur demande – ni n’accepte – qu’ils répondent d’une foi qu’ils ne partagent pas ».

– Cette personne doit aussi être capable de vivre de manière cohérente avec sa foi chrétienne et assumer sa responsabilité de marraine.

Combien de parrains puis-je choisir pour mon enfant?

Un seul. L’essentiel c’est d’avoir au moins une personne comme parrain ou comme marraine. Mais, si c’est possible et si c’est voulu, on peut avoir les deux à la fois,
soit un parrain et une marraine. Mais ce n’est pas possible d’avoir deux parrains.

Si vous avez choisi 2 hommes: pourra signer dans le registre de baptême comme parrain et l’autre sera témoin de baptême

Combien de marraines puis-je choisir pour mon enfant?

Une seule. L’essentiel c’est d’avoir au moins une personne comme parrain ou comme marraine. Mais, si c’est possible et si c’est voulu,
on peut avoir les deux à la fois, soit un parrain et une marraine. Mais ce n’est pas possible d’avoir deux marraines.

Si vous avez choisi 2 femmes: Une seule pourra signer dans le registre de baptême comme marraine et l’autre sera témoin de baptême.

Je veux faire baptiser mon enfant, que dois-je faire?

D’abord vous êtes invités à contacter les responsables de votre paroisse. Ils attendent votre appel.

Pour vous aider à réaliser votre projet de baptême de votre enfant, une équipe de préparation au Baptême vous propose de vous accompagner dans votre démarche.
Cette équipe accueille votre demande. Elle vous accueille pour dialoguer avec vous. Elle vous aide à vous préparer à la célébration du grand jour qui sera jour de joie tant pour vous
et votre famille que pour l’Église.

La question du baptême, du parrain, de la marraine n’est pas tout à fait claire pour moi.

Que dois-je faire? Ou voulez allez plus loin dans votre cheminement de foi avec vos enfants, votre famille?

Appeler au 450-773-8583, poste 265
La responsable diocésaine de la pastorale du baptême saura accueillir vos questionnements.

Responsable diocésaine :
Marie Myssolle Nelson
450-773-8583, poste 265
b-courriel

bapteme1

Éveil à la foi des tout-petits

Dieu n’est pas seulement l’affaire des grands. Lui dont les voies sont impénétrables, connaît une façon de parler au cœur des enfants. Alors, la spiritualité des enfants ne doit pas être négligée.
Et l’Église veut aider les parents dans l’éveil à la foi de leurs enfants dont ils
sont ils sont les premiers éducateurs. C’est pourquoi, nous nous sommes donné comme objectifs de :

  • Proposer aux familles un espace pour éveiller et nourrir le cheminement de foi de leurs enfants.
  • Soutenir les parents dans leur mission d’éducateurs en ce qui à trait à la foi chrétienne de leurs enfants.
  • Soutenir spirituellement et intellectuellement tous ceux qui oeuvrent dans l’éveil de la foi des tout-petits.

Prendre du temps avec son enfant… et découvrir ensemble l’essentiel!

Comme vous le savez : sur le chemin de vie de votre enfant, c’est l’expérience humaine qui va lui permettre d’ouvrir
petit à petit les yeux à une expérience spirituelle.
Nous pensons que montrer le chemin de Dieu à son enfant
est un beau geste d’amour.

L’Eveil à la Foi vous propose :

des rencontres dynamiques pour parler de la vie et des questions des tous-petits des espaces pour approfondir la foi,
découvrir la Parole de Dieu,
nourrir votre vie intérieure et celle de votre enfant,
vivre des célébrations et des fêtes avec d’autres familles (Noël, Pâques, …)

Public cible

L’éveil à la foi est ouvert à tous les enfants de 6 ans et moins.

  • Spiritualité au quotidien
  • Messe familiale
  • Éveil religieux (souvent pendant les messes familiales
  • Autres activités propres à chaque paroisse ou unité
  • P’tite pasto

Quelques activités :

ptitepasto

La P’tite Pasto est une démarche créée par des familles pour les familles un lieu de rencontre pour les jeunes familles.

À travers le jeu, le chant et le bricolage, les petits grands découvrent les merveilles de la vie familiale, de la nature, de l’amitié et sont doucement
introduits à la présence de Dieu et aux grandes valeurs chrétiennes. Le tout se fait bien sûr dans un langage adapté à leur âge et surtout,
un climat de plaisir ! C’est une activité facile à démarrer.

Pour en savoir plus, visitez le site de la P’tite Pasto

naitrealavie

Coin-livres

Naître à la vie est une réalisation de l’Office de catéchèse du Québec et de l’Office de l’éducation de l’Église catholique de Montréal.

Il s’adresse aux communautés chrétiennes qui veulent accueillir et accompagner, dans un parcours d’éveil à la foi, les parents qui demandent le baptême
pour leur enfant.
Plus particulièrement, il propose aux équipes de pastorale du baptême :

  • des principes pour guider le dialogue pastoral;
  • des repères leur permettant d’agencer un cheminement avec les parents et les enfants au sein de la communauté ;
  • des suggestions d’animation et des pistes de réflexion pour les adultes ;
  • des propositions d’aménagement pour la célébration du baptême.

Ce guide est accompagné du Cahier Parents-Enfant dans lequel ceux-ci pourront puiser ; ils y trouveront du matériel autant pour se préparer à vivre la célébration que pour commencer ou poursuivre un cheminement de foi. Puissent ces outils inspirer les intervenants pastoraux dans leur désir de faire de cette pastorale un temps d’évangélisation et de communion fraternelle.

Liens utiles

Responsable diocésain

Marie Myssolle Nelson
Centre diocésain de Saint-Hyacinthe
450-773-8583, poste 265
b-courriel

Le baptême d’âge scolaire : 7-14 ans

Il n’est jamais trop tard pour bien faire!!!
On peut être baptisé à tout âge. Car, il n’y a pas d’âge pour devenir chrétien.

Si l’on n’a pas été baptisé tout petit, le Baptême est aussi donné aux enfants d’âge scolaire.

Une démarche spéciale est offerte aux jeunes de 7-14 ans qui désirent recevoir le baptême.

Communiquer avec votre paroisse pour lui faire part de votre projet de baptême. Les responsables vous attendent avec beaucoup de joie et vous réserve un bon accueil.