Année Sainte de la Miséricorde

OUVERTURE DU JUBILÉ EXTRAORDINAIRE DE LA MISÉRICORDE DANS LE DIOCÈSE DE SAINT-HYACINTHE

Chers frères et chères sœurs dans le Christ,

          À l’occasion du Jubilé extraordinaire de la Miséricorde, le Pape François a voulu que ce temps de grâce soit une expérience vivante de la proximité du Père, permettant presque de toucher du doigt sa tendresse, afin que la foi de chaque croyant se renforce et que le témoignage devienne ainsi toujours plus efficace. Ce grand Jubilé s’est ouvert à Rome le 8 décembre 2015 et aujourd’hui, dans toutes les cathédrales du monde ainsi que dans les églises ou sanctuaires d’importance de chaque diocèse.

          En conformité avec la bulle d’indiction du Jubilé extraordinaire de la Miséricorde promulguée par le Pape François et la lettre qu’il a adressée à Mgr Rino Fisichella, président du Conseil pontifical pour la promotion de la nouvelle évangélisation, je désigne les lieux de culte suivants où l’on pourra vivre et obtenir l’indulgence jubilaire plénière :

1. La Cathédrale de Saint-Hyacinthe qui est l’Église-mère pour tous les fidèles du diocèse et où un parcours spécial de réflexion sur la miséricorde sera proposé à ceux et celles qui y viendront en pèlerinage.

2. Les églises ou chapelles suivantes :

  • L’église Saint-Pierre à Sorel-Tracy
  • L’église Très-Sainte-Trinité de Montplaisant à Granby
  • L’église abbatiale Notre-Dame-de-Nazareth des Cisterciens à Rougemont
  • L’église sanctuaire Sainte-Anne-de-Sabrevois
  • La chapelle des Sœurs Adoratrices du Précieux-Sang à Saint-Hyacinthe
  • La chapelle de la Maison de prière Marie-Rivier à Mont-Saint-Hilaire
  • La chapelle de la Villa Châteauneuf à Sutton
  • La chapelle de la Halte Saint-Joseph à Granby
  • Les chapelles du Séminaire de Saint-Hyacinthe

3. Toutes les églises paroissiales, lorsque les fidèles, après avoir participé à une célébration du Pardon durant le carême, participeront à la célébration du 2ième dimanche de Pâques, appelé aussi « Dimanche de la Miséricorde divine »;

4. Toutes les infirmeries des religieux et religieuses ainsi que les centres de soins prolongés du diocèse durant la Semaine Sainte 2016;

5. Enfin, conformément au souhait du Pape, tous les lieux de célébration des prisons du diocèse lorsque la personne s’y rendra en pèlerin et, pour s’y rendre, passera par la porte de sa cellule en adressant à Dieu une prière de miséricorde capable de transformer le cœur.

          Comme le mentionne le Saint Père, il est important que la visite de l’un ou l’autre de ces lieux soit vécue comme un pèlerinage et que ce moment soit uni, avant tout, au Sacrement de la Réconciliation, à la célébration de la sainte Eucharistie et à une réflexion sur la miséricorde. Il sera nécessaire d’accompagner ces célébrations par la profession de foi et une prière aux intentions du Souverain pontife.

          L’indulgence jubilaire plénière pourra également être obtenue pour les défunts.

          Je formule le vœu que cette « Année de Miséricorde » soit l’occasion, pour chaque diocésain, d’une redécouverte de la richesse contenue dans les œuvres de miséricorde corporelle et spirituelle. Que la contemplation du visage miséricordieux du Père, qui libère de toute faute et nous accueille dans ses bras, nous ouvre à la béatitude éternelle.

✠ François Lapierre p.m.é.
Évêque de Saint-Hyacinthe

Le dimanche 13 décembre 2015, à l’occasion de l’ouverture du Jubilé extraordinaire de la Miséricorde dans le diocèse de Saint-Hyacinthe.

 

Porte de la Miséricorde
Cathédrale de Saint-Hyacinthe

DSC_0190

 

Vous aimerez aussi...